Syndicat Mixte des Mont d’Or

Le Syndicat Mixte des Monts d’Or (SMMO), 12 communes, la Métropole de Lyon et le département du Rhône sont réunis en syndicat mixte pour préserver et mettre en valeur les espaces naturels et agricoles des Monts d’Or.

Ils interviennent dans 5 domaines principaux :

Premier domaine : la pérennisation de l’agriculture des Monts d’Or en organisant un partenariat pour la gestion de la qualité de l’espace avec les agriculteurs notamment au travers d’un plan de gestion de l’espace avec 300 hectares sous conventions.

Sur la commune de Curis au Mont d’Or 1 exploitant agricole est concerné avec 4.5 ha sous conventions.

Parallèlement le SMMO est très vigilants sur les mutations foncières en lien avec la SAFER et interviennent systématiquement en préemption, (acquisitions de 40 ha d’espaces agricoles sur l’ensemble du territoire des Monts d’Or),
Ils poussent leurs partenaires à anticiper sur le problème des nouvelles installations agricoles (10 sièges d’exploitation sur 12 sont noyés dans l’urbain et ne pourront être repris).

Ils facilitent la réintroduction progressive d’activités agricoles dans des secteurs abandonnés ou en voie de l’être : 1,7 ha de vigne pour commencer à Saint Romain puis à terme productions caprines ou ovines, 15 ha d’élevage de chèvres dans le vallon de Saint André à Limonest avec construction d’une fromagerie à titre pilote.

En 2011 trois jeunes maraîchers BIO s’installent à Curis au Mont d’Or.
C’est la deuxième installation agricole intercommunale de l’agglomération lyonnaise dans les Monts d’Or.

Après plusieurs mois de négociation, de recherches de solutions pour la constitution d’une unité foncière, la recherche d’un logement, la mise à disposition d’un bâtiment, le GAEC du Boule d’Or a été créé le 1er janvier 2011 et les premiers radis ont vu le jour dés la fin mars.
Site internet : http://www.le-boule-dor.com/

Deuxième domaine : la préservation la gestion et la restauration du patrimoine existant :

Ils favorisent la gestion du patrimoine naturel et la restauration de nombreux ouvrages en pierres sèches des Monts d’Or: lavoirs, cabornes, murs, four à chaux, …dans le cadre de convention avec le réseau associatif.
C’est ainsi qu’en 2011 sur Curis le lavoir a été restauré en liaison avec la mairie.

En 2007, le GRAND LYON a confié par bail emphytéotique la gestion des 27 hectares de parc du château de Curis.
Le château et son parc se sont ainsi vus attribués deux vocations :

  • une vocation logement pour les bâtiments,
  • une vocation espace naturel, mis en valeur par des itinéraires pédestres qui doivent se connecter aux 160 km d’itinéraires balisés par le syndicat mixte des Monts d’Or.

Depuis le SMMO a:

  1. identifié l’ensemble des chemins historiques du parc et mis en sécurité une première ossature de chemins en créant plusieurs itinéraires balisés,
  2. sécurisé 2 petites falaises aux abords immédiats du château par une clôture,
  3. restauré le four à pain,
  4. remonté progressivement les murs d’enceintes côté chemin du Pinay,
  5. réhabilité la grande prairie sous le marabout qui constitue un vaste espace ouvert, à la sortie d’un véritable chemin en lacet boisé,
  6. restauré le « grand escalier » qui permet de rejoindre la grande prairie,
  7. établit une concertation avec les propriétaires,
  8. installé des barrières et des chicanes pour amener les promeneurs à rester sur les itinéraires ouverts à la fréquentation du public,
  9. préparé la mise en valeur du site et de ses ambiances en ouvrant et gérant des vues sur le site,
  10. mis en place un partenariat pour le contrôle des populations de sangliers avec l’association de chasse de Curis.

Restauration du four à pain, Curis-au-Mont-d'OUn balisage des itinéraires pédestres a été installé.
Face à une fréquentation publique existante de longue date un des enjeux majeurs sera de faire reconnaître et respecter la propriété privée.
Cette gestion repose sur la même patience et détermination que nos anciens ont mis à nous transmettre un patrimoine remarquable. Le SMMO agit avec humilité car il est illusoire de vouloir reconstituer le parc tel qu’il a pu exister à un moment donné.

Troisième domaine : la surveillance et la gestion permanente du territoire.

Grâce à la mobilisation des services du syndicat et des brigades vertes du Conseil Général du Rhône plus de 250 m3 par an de déchets sont ramassés.

Un minimum de surveillance était organisée jusqu’en 2010 par les Gendarmeries de l’air et Nationale, les policiers municipaux, l’Office National de la Chasse, complétée par des tournées d’agents assermentés de l’Office National des Forêts. Sans être parfaite, cette action a permis de limiter les nuisances malheureusement fortes, observées dans d’autres massifs (lyonnais et beaujolais) telles que la fréquentation des véhicules motorisées dans les espaces naturels, l’intrusion de feux, les dépôts sauvages…

Le syndicat mixte engage des poursuites systématiques devant le tribunal  si des conventions amiables ne sont pas signées (7 procès verbaux et une dizaine conventions amiables de remboursement des coûts par le contrevenant pour la collectivité signées en 2 ans).

A compter de 2015 des agents du SMMO, assermentés et commissionnés, effectueront des tournées sur site avec d’autres corps de police (gendarmerie, policiers municipaux, gardes chasse,…) afin d’assurer une veille permanente sur le territoire.

Quatrième domaine : l’accueil du public, le contrôle de la fréquentation l’édition de supports d’informations.

Plus de 150 km d’itinéraires pédestres ont été balisés et 5 sentiers thématiques ont été mis en place.

Des guides et plaquettes pour une découverte respectueuse du territoire sont édités (guide découverte des Monts d’Or, guide du patrimoine de chaque commune, plaquettes thématiques (Ruisseau du Rochecardon, citerne et captage, caborne, carriers et tunnel de carriers).

Un site Internet permet d’accéder rapidement et gratuitement à la connaissance du territoire des Monts d’Or www.montsdor.com ainsi qu’un blog.

Enfin cinquième domaine : l’organisation de classes découvertes, la participation à des projets d’écoles, des conseils municipaux d’enfants.

Orchis brulé, Curis-au-Mont-d'OrPlus de 150 animations classes de découvertes sont organisées avec les écoles de nos communes et les associations locales, 2 à 3 projets d’écoles par an, et des projets de conseils municipaux.
A l’école de Curis, 5 animations ont été réalisées en 2014 sur des thématiques variées (écosystème forestier, insectes et petites bêtes, la vie des abeilles) avec l’intervention de trois partenaires associatifs.

Le syndicat mixte des Monts d’Or s’appuie sur les dynamiques locales et gère la qualité du territoire dans le cadre d’un vrai projet de territoire pour la préservation de la qualité des Monts d’Or.
Les actions menées sont réalisées au plus proche du terrain avec les acteurs (agriculteurs, associations …) qui agissent réellement tous les jours pour la qualité du territoire et pour le plus grand bonheur de ses habitants et usagers.
C’est une action de fonds, efficace mené avec les acteurs locaux qui agissent, loin des grands discours stériles.

Parc du château, Curis-au-Mont-d'OrToujours en recherche d’amélioration de notre cadre de vie, sans vouloir cependant, en faire un sanctuaire ou un musée, le SMMO travaille aujourd’hui, par exemple, sur une problématique de la fréquentation croissante des VTT, piétons, chevaux …et de trouver la manière dont tous peuvent cohabiter dans le respect de chacun et de notre patrimoine.
Télécharger le plan du parc (PDF, 887 ko).